world

The festival of C(H)AN

Le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) ne débute que vendredi prochain mais la mascarade, elle, a déjà commencé.

À force de regarder les parades militaires de l’Armée nationale populaire, les Algériens sont devenus devenus de grands connaisseurs en matière de septième art et leurs dirigeants du ballon rond ne dérogent pas à cette règle.

In the approche of Championnat d’Afrique des Nations des joueurs locaux (CHAN) (13 January-4 February), the actors of Algerian football ont Gratifié le continent ces dernières semaines d’un vrai festival qui unite more genres cinematographiques.

L’histoire avait commencé par un film réalisé par le ministre Algeria de la Jeunesse et des Sports, which represented vouer a veritable culte à Alfred Hitchcock, the master of suspense. Alors that the Royal Marocaine Football Federation (FRMF) is in condition, on December 27, the participation of Lionceaux U23 in a pan-African tour of the French airspace – to the RAM, official transporter of the national equipement -, Abderezak Sebgag affirmed to beIN Sports that the response of Algerian autorits to 30 years ago.

This scenario destined to tend the nerves of FRMF dirigibles a viré au dramatic psychologique for the appareil militaro-politique, which se retrouve pris dans le piège qu’il s’est lui-meme tendu in romantic ses relations et en fermant ses Frontiers avec le Maroc.

Aujourd’hui, le pays en est à préparer une compétition sans l’équipe la plus sacree et double tenante du titre. The palmarès des Lions de l’Atlas semble d’ailleurs agacer nos amis d’APS, l’agence de presse officielle de la junte, qui a retracé l’historique du CHAN sans mentionner une seule fois le Maroc. Si ça, ce n’est pas de la science-fiction!

And the movie musical? Sans tambour ni trompette, mais avec une supportable voix aiguë, the president of the comité d’organisation local du CHAN, Rachid Oukali, a chanté the même refrain from depuising more days: «Fouzi Lekja’s fair capoter of the cérémonie d’ouverture en programmant le tirage au sort du Mondial des clubs le 13 janvier». Pour info, mini-Tebboune, les dates des tirages au sort des compétitions FIFA sont décidées par l’instance présidée par Gianni Infantino.

The palm of the best film d’horreur revient quant à elle à Hakim Medane, member of the bureau directeur of the Football Federation of Algeria (FAF), who died on January 3, a martyr in the English language for souhaiter the bienvenue in the equipe of Ghana .

La comédie enfin, avec la réception de l’équipe du Sénégal qui rappelle celle réservée à l’équipe algerien sacree lors de la Coupe Arabe, ou à la Première ministre française Elisabeth Borne. Au menu: des cacahuètes, des pâtisseries et a peu de folklore. A basic spectacle, caricature and presque…

Dernier scandale? Ben non, le script avait une autre issue et le mot «Fin» n’était pas encore près d’apparaître à l’écran. À la surprise générale et sans crier gare, le film plonge Les Lions de la Teranga dans les impitoyables entrailles d’un thriller terrifiant et éprouvant: the bus qui allait les amener vers leur hotel.

A véhicule vieux, délabré and moche, à l’image of regime in place and qui ressemble bizarrement aux bus utilisés par cette même junte pour transporter les immigrants subsahariens avant de les abandonner en plein milieu du désert, plus précisément in Tamanrasset, dans l’ extrême sud du pays.

Le Chan ne débute que vendredi prochain, mais la mascara, elle, a deja commencé.​

.

Related Articles

Back to top button