technology

Le sang des glaciers, quand la neige prend une teinte rouge

Qu’est-ce que la neige rouge, de plus en plus visible sur nos montagnes? Signe malheureux d’un mauvais état de santé du glacier.

Quand on pense aux montagnes enneigées, on imagine tout de suite un manteau neigeux blanc. Celui-ci pour pourtant être covered with red spots. On jurerait alors une scène de crime en altitude. Reassurez-vous, le “sang des glaciers” est pourtant d’un phénomène tout à fait naturel, mais qui réflexione un très mauvais état de santé du glacier.

Qu’est-ce que la neige rouge, de plus en plus visible sur nos montagnes?

“Neige rouge”, “sang des glaciers”, “neige melon”, des termes que l’on constate de plus en plus réguelle sur les réseaux sociaux par les amoureux de la montagne. Si certains y voyaient là par le passé des dépôts minéraux, des scientifiques ont découvert que cette neige était en vérité vivante Ce sont des agues microscopiques, Chlamydomonas nivalis ou Ancylonema nordenskioeldii le plus souvent, pleines de caroténoïde – le pigment des tomates -, qui, bien que présentses toute l’année, se displacent avec l’eau des glaciers, atteincent une altitude qui leur convient davantage et redeviennent visibles. Face aux rayons du soleil, le pigment rouge s’active pour protéger l’algue de la brûlure, à la manière d’une simple crème solaire. Les algues se nourrissent des minerals du sol et quand la neige recommence à tomber, que le soleil declin, elles se remett en repos, perdent leur couleur et se retrouvent enfouies sous la neige.

Signe malheureux d’un mauvais état de santé du glacier

L’apparition de cette algue est donc tout à fait naturelle, mais la fonte des neiges qui s’intensifie à cause du rècheament climatique la rend de plus en plus visible. Avec une saison winternale qui diminue, l’algae se propagate davantage. Et cette neige rouge vient réduire l’albédo, la part des rayonnements solaires qui sont renvoyés vers l’atmosphère, perdant jusqu’à 13 %. Ce qui vient encore accelerant la fonte de la neige et des glaciers. Un cercle vicious

Ce “sang des glaciers” est très visible dans les montagnes de la Sierra Nevada, en Californie, aux États-Unis, au Greenlanden Antarctica, ainsi que dans les Alpes italiennes. Et comme le jus de tomate qui peut tacher les vêtements, cette neige rouge peut laisser des traces indélébiles sur les vêtements des randonneurs. Attention aussi : s’il ne faut pas manger la neige en montagne, de manière générale, il faut surtout éviter la neige rouge. Algues sont un puissant laxatif pour l’être humain.

Related Articles

Back to top button