world

Collision between two buses in Senegal: 39 morts, due to the national three days

Trente-neuf personnes ont été tuées et une centaine blessedes au Senegal lords d’une collision between deux bus, conduisant le president Macky Sall a decréter un deuil national de trois jours et à annoncer des mesures immédiates pour améliorer la security.

L’accident, the more meurtrier in this pays d’Afrique of the Ouest ces dernières années, a eu lieu in the same dimanche night, autour de 03H00 locales (03H00 GMT), pres de la ville de Kaffrine, in an environment 250 km from the sud-est de la capitale Dakar, selon les sapeurs-pompiers et les autorités locales.

The gouvernement of an annoncé in the soiree dimanche a dernier bilan of this accident in the locality of Sikilo of 39 deaths, 53 blesses hospitalisés and 42 blesses plus legers traites in the centers of santé locaux.

“The 2 bus auraient contenu 139 voyageurs at the moment of l’accident”, a souligné le gouvernement in a communiqué.

Dix des blessings sont en “urgence vitale”, a précisé le president Sall après s’être rendu au chevet des blesses at l’hôpital de Kaffrine in compagnie of son Premier ministre Amadou Ba.

“Plus of 20 corps ont déjà été identifiés et bientôt pourront être remis à leur famille”, at-il ajouté.

The chef de l’Etat, who avait précédemment décidé d'”un deuil national de trois jours à partir de lundi”, a prompt des mesures rapides pour éviter la réédition d’une nouvelle “tragedie” of this genre.

“On ne peut pas exposing the life of our compatriots in a system of transport that fait fi du respect de la vie humane”, an affirmation by M. Sall.

Dès lundi the Premier ministre réunira un conseil interministériel pour prendre des mesures portant sur l’état des vehicules, le controlling technique, la élivrance du permis de conduire ou encore les horaires de transport, at-il indiqué.

“We also prêts bien entendu en tant qu’Etat à accompagner le secteur des transports for le renouvellement du parc et la limitation des ages des vehicules de transport en commun qui nous viennent de l’étranger”, at-il poursuivi, assurant que les mesures nécessaires seraient “prises dès demain”.

– “Fléau” –

Le mire de Kaffrine, Abdoulaye Saydou So, by the ministre of the Urbanism and the Logement, as the procureur of the Republic of Kaolack’s voyage on impute the collision of the clatement of a pneumatic state A bus that has always been deviated from its trajectory.

The principal opposant senegalais Ousmane Sonko, candidat to the l’election president of 2024, an indication on Twitter reporter une operation of the levée de fonds en raison de l’accident and appelé les autorités à “according to an attention prioritaire” to the l’insecurité routière, un “fléau aux conséquences humaines, sociales et économiques desastreuses pour le pays”.

Les bus accidents sont fréquents in Africa, en raison du mauvais entretien des vehicules, de routes en pitues etat mais alsosi d’erreurs de conduite, de nombreux automobilists étant detenteurs de permis achetés aupres d’inspecteurs corrompus, sans avoir Jamais fréquenté d’ auto-school.

Vingt-et-one personnes ont ainsi péri samedi soir en Afrique de l’Est dans an accident de bus à la frontiere entre le Kenya et l’Uganda, a dimanche dimanche la police ugandaise. La majorité des personnes décédées sont de nationalité kényane mais il ya also huit Ougandais. Selon la police, 49 people onté blessedées.

Since the premiers éléments de l’enquête, the chauffeur aurait perdu le control du véhicule en raison d’une vitesse excessive.

Le gouvernement ougandais prepare de nouvelles mesures pour améliorer la sécurité routière après une housese des accidents mortels pending la period des fêtes de fin d’année. After the Ugandan police, 104 accidents on the road were registered in three days, from December 30 to January 1, with 35 deaths and 114 blessings.

Related Articles

Back to top button